Index
Suivante
Précédente
EYGURANDE-MERLINES ➤ BORT-LES-ORGUES ➤ MIÉCAZE

MAURIAC • OUVERTURE À L'EXPLOITATION DE MAURIAC - MIÈCAZE EN DÉCEMBRE 1891

MAURIAC - BÂTIMENT VOYAGEURS
 
LIGNE 695 BOURGES - MIÈCAZE • PK 491
 
MAURIAC (15) • 45° 13' 18.4" N 02° 20' 42.3" E
 

➤ Lu dans “ Le Temps ” du dimanche 20 décembre 1891 (*)

FAITS DIVERS

“ — Le ministre des travaux publics a autorisé la Compagnie d'Orléans à ouvrir à l'exploitation le chemin de fer de Mauriac à la ligne d'Aurillac à Saint-Denis, et a fixé à lundi prochain, 21 décembre la date de cette ouverture.

Cette ligne, d'une longueur de 45,625 mètres, comprend, indépendamment des deux gares extrêmes, les stations de Drugeac, Drignac, Loupiac-Saint-Christophe, Saint-lllide, Nieudan-Saint-Victor ; c'est une section d'une grande voie fort importante devant relier directement Bourges et Montluçon à Toulouse par Eygurande, Figeac, Gaillac, Capdenac et Toulouse. Elle est aujourd'hui ouverte sur tout son parcours, sauf pour une section difficile entre Laugnac [sic] et Mauriac, sur une longueur de 20 kilomètres.

Lorsque ce dernier tronçon sera achevé, Toulouse disposera sur Paris, à travers le Tarn, l'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, le Puy-de-Dôme, la Creuse, l'Allier et le Cher, d'une ligne nouvelle. La distance par cette voie sera de 694 kilomètres.

Elle était encore de 751 kilomètres au commencement de l'année. Depuis l'ouverture aux express des sections Brive-Cahors-Montauban, elle n'est plus que de 716 et la durée du trajet est descendue pour les express de 15 heures à 13 heures 50. Mais cette durée doit être réduite encore quand la ligne directe de Limoges à Brive par Uzerche remplacera la section tourmentée de Nexon et Saint-Yrieix. La section d'Uzerche aura 95 kilomètres, celle de Nexon en a 102.

La ligne la plus courte sera donc celle de Mauriac avec ses 694 kilomètres, quand la section de Mauriac-Laugnac [sic] et le raccordement vers Niescamp-Figeac [sic] seront achevés ; mais c'est une voie trop accidentée pour que le grand courant des voyageurs puisse y passer ; la route Brive-Cahors-Montauban, avec ses 709 kilomètres à double voie, sera le trajet pour les trains rapides.

Toutefois, la ligne Montluçon-Toulouse n'en aura pas moins une grande importance en ouvrant aux touristes et aux baigneurs les belles contrées de l'Auvergne, jusqu'ici en dehors de la grande circulation.  ”

RÉFÉRENCE