Index
Suivante
Précédente
DE MEAUX À LA FERTÉ-MILON

TRILPORT • PONT DE TRILPORT SUR LA MARNE (23M)

PONT DE TRILPORT SUR LA MARNE (23M)
PONT DE TRILPORT SUR LA MARNE (23M)
LIGNE 070 PARIS-EST - STRASBOURG • PONT DE TRILPORT SUR LA MARNE (23 M) • PK 49
27/06/2010 • 17:13 • TRILPORT (77) • 48° 57' 28" N 02° 56' 41" E

du 30 avril 1895

VOL EN CHEMIN DE FER
(Dépêche de notre correspondant)

Meaux, 29 avril, 7 h. du soir

Hier matin à 3 heures 1/2, un vol accompli avec une audace inouïe a été commis, en chemin de fer entre les stations de Trilport et de Meaux.

M. Escalle, ingénieur, se trouvait dans un compartiment de 2e classe de l'express n° 36, qui arrive à Meaux à 3 heures 45. Il était endormi.

Tout à coup, à deux kilomètres de Meaux environ, un homme pénétra dans le compartiment de M. Escalle, qui se réveillant, l'aperçut et se mis à crier au voleur, puis il voulut tirer la sonette d'alarme, mais bien entendu il ne put y parvenir. Pendant ce temps, le voleur avait pris la valise de M. Escalle et avait sauté à terre. Le train marchait alors à raison de 70 kilomètres à l’heure.

Arrivé à Meaux, M. Escalle prévint le chef de gare et celui-ci à son tour avertit M. Posier, commissaire de police. Ce dernier se transporta sur la voie à l’endroit indiqué. Au kilomètre 47,440, il releva des traces de sang. Ce, qui semble prouver que le malfaiteur s'est assez gravement blessé en sautant.

Trente mètres plus loin, le magistrat retrouva la valise, mais vide. Il est bon d'ajouter qu'elle ne renfermait aucun objet de valeur.

Ainsi donc le hardi malfaiteur a risqué sa vie pour peu de chose !

Mais enfin à quoi servent ces sonnettes d’alarme qu'on ne peut jamais utiliser ?

du 13 juin 1909

Le sabotage des lignes télégraphiques

On signale de nouveaux actes de sabotage sur des lignes télégraphiques ou téléphoniques, ainsi que sur des lignes de chemin de fer.

Deux fils de transmission de signaux carrés ont été coupés, hier soir, vers dix heures, entre les gares de Bécon-les-Bruyères et Courbevoie, au kilomètre 7-100. Ces fils intéressent les voies montante et descendante de la ligne Paris-Versailles. On sait que les signaux carrés sont ceux qui indiquent, par leur position, l'arrêt complet ou la voie libre.

Une rapide réparation a été faite.

Près du passage à niveau de Trilport (Seine-etMarne), une grande quantité de fils télégraphiques destinés au circuit de Cologne ont été dérobés. Les fils formant couronnes, étaient déposés sur le talus de la ligne de l'Est.

Les fils téléphoniques et télégraphiques ont été coupés l'autre nuit, sur les lignes de Champigneulles et de Moncel, près de Nancy.

RÉFÉRENCE