Index
Suivante
Précédente
SOUILLAC ➤ SAINT-DENIS-PRÈS-MARTEL ➤ AURILLAC

LAMATIVIE • CENTRALE HYDRO-ÉLECTRIQUE DE LAMATIVIE • USINES DANS LE MASSIF CENTRAL EN 1932

CENTRALE HYDRO-ÉLECTRIQUE DE LAMATIVIE
 
LIGNE 719 - SAINT-DENIS-PRÈS-MARTEL - VIESCAMP-SOUS-JALLÈS • PK 672
 
LAMATIVIE (46) • 44° 58' 51.2" N 02° 01' 49.3" E
 

➤ Lu dans “ Le Génie Civil ” du samedi 2 juillet 1932 (*)

ÉLECTRICITÉ

L'ÉNERGIE HYDRO-ÉLECTRIQUE DU MASSIF CENTRAL
Son intervention dans les grands centres de consommation
par V. Sabouret,
Ingénieur en chef en retraite des Ponts et Chaussées
et de la Compagnie d'Orléans.

USINES CONSTRUITES OU EN CONSTRUCTION DANS LE MASSIF CENTRAL
 
Usines Éguzon   Coindre La Cellette Marèges   Val-Beneyte
(Roche-le-Peyroux)
  La Mativie Laval-de-Cère   Sarrans Brommat
Mise en service 1926   1927 1936 1935   1927   1928 1931   1935 1932
Concessionnaires Union Hydro-Électrique   Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans   Société Hydro-Électrique de la Diège   Société Hydro-Électrique de la Cère   Société des Forces motrices de la Truyère
Cours d'eau Creuse   Rhue Chavanon Dordogne   Diège   Cère Cère   Truyère Truyère|Bromme
Chute brute maximum (m) 58,70   126 77 77   130,50   138,50 94,50   95 260
Bassin versant (km²) 2 400   550 280 2 540   485   830 930   2 400 2400 | 125
Débit moyen annuel utilisable (l/s/km²) 13   22,5 18 25   20   19 18   16,5 17,5
Débit moyen annuel utilisable (m³/s) 31   12,4 5 63,5   9,5   16 16,5   40 44
Puissance annuelle moyenne (kW) 12 500   11 500 2 600 37 000   8 500   16 000 11 500   29 000 90 000
Énergie productible par an en moyenne (kWh) 110 x 106   110 x 106 23 x 106 325 x 106   75 x 106   140 x 106 110 x 106   250 x 106 800 x 106
Puissance installée (kW) 55 000   24 000 45 000 128 000   24 000   26 000 20 000   102 000 175 000
Débit maximum correspondant (m³/s) 130   25,5 75 220   25   29 30   135 84
 
  Usines Éguzon Coindre La Cellette Marèges Val-Beneyte
(Roche-le-Peyroux)
La Mativie Laval-de-Cère Sarrans Brommat
Grande-Rhue Petite-Rhue Truyère Brommat
BARRAGE Type poids poids poids poids voûte poids poids poids poids poids voûte
Hauteur (m) 61 49 32 84 100 35 4 4 105 25 40
CONDUITES
FORCÉES
Nombre 2 3 3 4 4 4 4 3 2
Diamètre (m) 4 1,55 2,50 env. 4,40 1,55 1,55 1,75 3 de 4 à 2
Longueur (m) 90 181 70 env. 127 à 146 250 env. 295,50 à 306,50 200 env. 80 250
USINE Nombre et puissance des groupes principaux (kVA) 5
x
12 500
3
x
9 500
3
x
17 640
4
x
37 500
4
x
9 000
4 x 7 500
2 x 2 500
1 x 1 250
4
x
9 250
3
x
40 000
6
x
32 500
USINES EN PROJET DANS LE MASSIF CENTRAL
 
Demandeur
ou
concessionnaire
Cours
d'eau
Noms
des
usines
Chute brut
maximum
(m)
Puissance normale disponible
(kW)
[1]
Volume de la
réserve utile
(106 de m³)
Hauteur maximum
de la retenue au-dessus
du fond du thalweg
(m)
Compagnie du
Chemin de fer de Paris à Orléans
Dordogne Singles 95 5 000 » »
Bort 100 8 000 » »
Rhue Sarrans 80 6 500 » »
Rochemont 62,5 7 500 25 57,50
XVIIe région économique
Énergie électrique de la moyenne Dordogne
Dordogne L'Aigle 82 34 000 162 84
Le Chambon 39 20 000 25 40
Argentat-amont 40 20 000 » »
Argentat-aval 6 3 000 » »
  Dordogne Brivezac 13 8 000 » »
Bétaille 15 10 000 » »
Maronne Saint-Pierre » » 90 59,50
Saint-Geniez 120 7500 » »
La Roquebrie 55 4 000 » »
Société hydro-électrique
de la Cère
Cère Saint-Étienne-Cantalès 57 5 400 75 55
  Truyère Pradal 65 8 000 150 67,50
Lanau 30 4 500 » »
Couesques 55 14 000 » »
Entraygues 12 3 500 » »
Société des Forces motrices du Lot Lot Nayrac 60 11 000 » »
Espayrac 10,5 5 000 » »
Vieillevie 10,5 5 000 » »
Saint-Parthès 11 6 000 » »
  Total 195 400    
           
[1] La puissance normale disponible a pour expression 7 QH, où Q est le débit moyen annuel dérivé (en mètres cubes par seconde), et H la hauteur de chute correspondante (en mètres). Cete expression suppose conventionnellement un rendement global (mécanique et électrique) égal à 0,7 environ. Les usines du Massif Central ont, en règle générale, un rendement supérieur à cette valeur : pour les moyennes puissances, il atteint souvent 0,80 et pour les fortes puissances, 0,85.
RÉFÉRENCE